Skip to main content

Septième table ronde annuelle des leaders de l'Initiative Africaine sur les politiques d'inclusion financière

Gouverneur Tiémoko Melyliet Koné

Le Gouverneur de la BCEAO, Monsieur Tiémoko Meyliet KONE, a pris part, du 27 février au 1er mars 2019 à l'Hôtel Sofitel Ivoire d'Abidjan, à la 7e Table ronde des Leaders de l'Initiative Africaine sur les Politiques d'Inclusion financière (AfPI), organisée par l'Alliance pour l'Inclusion Financière (AFI), en collaboration avec la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest et le Ministère de l'Economie et des Finances de la République de Côte d'Ivoire.

La rencontre a enregistré la participation de cent-soixante régulateurs et décideurs, provenant de 30 institutions membres des pays d'Afrique, sous la direction de 13 gouverneurs et sous-gouverneurs de banques centrales présents. Des représentants des autres membres de l'AFI, des acteurs des secteurs financier et privé, des Universitaires ainsi que des partenaires au développement ont également pris part à la Table ronde.

La cérémonie d'ouverture a enregistré l'allocution de Monsieur Nianga Komata GOUMOU, 1er Vice-Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée, intervenant au nom du Docteur Louncény NABE, Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée, Président en exercice de l’AfPI et le discours d'ouverture de Monsieur Adama KONE, Ministre de l'Economie et des Finances de la République de Côte d'Ivoire. Ces interventions ont été précédées de l'allocution de Monsieur Alfred HANNIG, Directeur Exécutif de l'AFI.

La réunion a permis aux participants d’examiner les mesures idoines à mettre en œuvre pour soutenir les PME et l'autonomisation économique des femmes en Afrique. A cet égard, des sessions plénières ont été organisées autour des thèmes ci-après : (i) la promotion du crédit numérique responsable en Afrique, (ii) les technologies et les politiques pour renforcer le financement des PME en Afrique et (iii) les options de politiques et de technologies pour réduire l'écart lié au genre en matière d'inclusion financière. Elles ont été suivies d'une discussion à huis clos des Leaders de l'AfPI.

Au cours de la session portant sur les technologies et les politiques pour renforcer le financement des PME en Afrique, la BCEAO a été invitée à faire une communication, présentée par Madame Gisèle C. KENY NDOYE, Directeur de l'Inclusion Financière. Dans son intervention, elle a rappelé les principales contraintes liées au financement des PME dans l'UEMOA et présenté le dispositif de soutien au financement des PME mis en place par la BCEAO, comme solution à ce problème. Elle a ensuite passé en revue les différents acteurs impliqués dans la mise en œuvre du dispositif, à savoir les Etats, les structures d'appui et d'encadrement des PME/PMI, les établissements de crédit, la BCEAO et la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). Ce dispositif pourrait s'appuyer sur les opportunités offertes par les technologies, pour rendre plus efficace l'intervention des différents acteurs.

En prélude à la Table ronde, une réunion du Groupe des Experts sur les Politiques d'Inclusion Financière (EGFIP), mis en place à l'issue de la 5ème table ronde des Leaders, s'est tenue le 25 février 2019. Ce Groupe avait pour mission de proposer, aux Leaders de l'AfPI, le plan de mise en œuvre, au niveau national, des cadres de politiques relatifs à la promotion des transferts transfrontaliers via les canaux numériques en Afrique et à l'interopérabilité des services financiers numériques, qu'ils ont adopté en 2018. Il avait également pour rôle d'examiner le projet de note d'orientation sur le crédit numérique responsable ainsi que les résultats provisoires des travaux sur la finance verte. Le cadre de politique pour la mise en place d'une réglementation spécifique pour le crédit numérique responsable aiderait les régulateurs dans leurs efforts visant à approfondir les perspectives de croissance économique inclusive dans leurs pays, tout en laissant aux technologies financières, l’espace nécessaire pour s’épanouir de manière responsable, sans toutefois remettre en cause la protection des consommateurs, qui est au cœur de leurs préoccupations.

Au terme des discussions, les Leaders ont relevé qu'après l'adoption des deux cadres de politique, il revenait à chaque pays d'assurer sa mise en œuvre. Ils ont marqué leur accord pour la poursuite des travaux sur la mise en place d'une réglementation spécifique pour le crédit numérique responsable ainsi que des réflexions sur la finance verte.

AFI

Les Leaders de l'AfPI ont décidé de l'organisation de la 8ème Table ronde par la Banque Centrale de Tanzanie, au cours du premier trimestre de l'année 2020.

Par ailleurs, les Leaders ont procédé le 27 février 2019 à l'ouverture officielle à Abidjan, du Bureau régional de l'AFI pour l'Afrique et le Moyen-Orient, au cours d'une cérémonie solennelle organisée à son siège, sis dans les locaux de l'immeuble SCIAM à Abidjan. Cette cérémonie a été co-présidée par le Ministre de l'Economie et des Finances de la République de Côte d'Ivoire, le Gouverneur de la BCEAO et le Directeur Exécutif de l'AFI. Elle a réuni près de 70 membres de l'AFI, dont 30 hautes personnalités.

Enfin, une Conférence internationale de haut niveau sur le thème « Repenser l'avenir de l'inclusion financière » a été organisée par l'Institut d'émission, en collaboration avec l'AFI, le 1er mars 2019. La cérémonie d’ouverture a été marquée par le mot de bienvenue du Docteur Alfred HANNIG, Directeur Exécutif de l’AFI, suivie de l'allocution de Monsieur Tiémoko Meyliet KONE, Gouverneur de la BCEAO et du discours de Monsieur Adama KONE, Ministre de l’Economie et des Finances de la République de Côte d’Ivoire. La rencontre avait pour objet de réfléchir, avec les décideurs et les régulateurs, sur les perspectives de l'inclusion financière et de passer en revue les cadres de politiques ayant eu un impact sur la promotion de l'inclusion financière ainsi que les risques et les opportunités des technologies financières, sans oublier les défis à relever pour atteindre les 1,7 milliard de personnes encore exclues financièrement dans le monde.