Skip to main content

Divers Publications

Chronologie des évènements marquants de l’histoire de la BCEAO et de l’UMOA

L’activité d’émission monétaire en Afrique de l’Ouest a une histoire vieille de plus de 150 ans. Son origine remonte à la Banque du Sénégal, créée par décret du 21 décembre 1853, signé par Louis Napoléon Bonaparte. Elle a par la suite été assurée par divers établissements dont la Banque de l’Afrique Occidentale (de 1901 à 1955), l’Institut d’Émission de l’Afrique Occidentale Française et du Togo (de 1955 à 1959) et, enfin, la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (à partir de 1959). Après l’accession des États ouest africains à l’indépendance, en 1960, et surtout à la suite de la signature du traité du 12 mai 1962 instituant l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA), la BCEAO est devenue un établissement public international, géré par un Conseil d’Administration composé de représentants des Etats membres de l’Union et de l’Etat français.

Catalogue des publications de la BCEAO - Edition 2018

Catalogue des publications - Edition 2018
Liste des principales publications de la BCEAO

Recueil des textes légaux et réglementaires régissant l’activité bancaire et financière dans l’UMOA (Vol II)

Volume II : Textes relatifs aux infrastructures de marché - Edition 2016

Recueil des textes légaux et réglementaires régissant l’activité bancaire et financière dans l’UMOA (Vol I)
Le Livre d’or du 40e anniversaire de la BCEAO

Conçu pour consigner un des temps forts de la vie de l’Institut d’émission, ce livre contient le texte du message du Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat de l’Union, prononcé à l’occasion de la cérémonie commémorative du 40e anniversaire, la présentation des membres de la Conférence des Chef d’Etat, le message du Gouverneur de la BCEAO et un historique sur la Banque Centrale qui présente ses missions et son organisation.

Le livre comporte aussi des photos des hautes Autorités de l’Union et de la BCEAO, des personnalités invitées à la cérémonie commémorative, des agents de la Banque Centrale et du patrimoine mobilier et immobilier de l’Institut d’émission. En outre, dans la publication figure une synthèse des débats du symposium organisé lors du 40e anniversaire.

Référentiel comptable spécifique des systèmes financiers décentralisés de l’UMOA

Ce Référentiel, répond à divers besoins exprimés par les acteurs de la microfinance, notamment l’uniformisation et l’harmonisation des principes, méthodes et normes comptables et financières pour l’ensemble des Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) opérant dans l’espace UMOA, ainsi que la normalisation des méthodes et pratiques comptables dans la microfinance en les harmonisant avec celles du système bancaire.

Ce référentiel dont la première édition remonte à 2009, permet de faciliter la collecte d’une information financière plus exhaustive et plus fiable, en vue d’améliorer la surveillance des SFD par les autorités régulatrices et d’offrir aux tiers une base de données plus sûre pour apprécier leur situation financière. Une version allégée de ce document a été publiée au même moment.

Système comptable ouest africain (SYSCOA)

Cet ouvrage, dont les 4 tomes ont été publiés en 1996 et 1997, capitalise les avancées du traité portant Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) en matière de droit comptable qu’il complète par un dispositif technique. Il vise une uniformisation du droit et des pratiques comptables dans l’UEMOA, propice à une réelle homogénéité des comptabilités des entreprises installées dans la Zone.

Pour fournir aux petites entreprises les moyens d’accéder à la représentation chiffrée de leurs activités et de leur situation, sans les enfermer dans les procédures et les contraintes d’une comptabilité complète, un système simple susceptible de s’adapter aux diverses formes des activités économiques élémentaires dénommé « Système Minimal de Trésorerie (S.M.T.) », inclus dans le SYSCOA, « Plan comptable général des entreprises », a été conçu.

Pour permettre aux utilisateurs et aux « producteurs » des états comptables et financiers de saisir la nature et la portée des changements, la conception du SYSCOA a intégré à la réforme technique une dimension didactique, avec la conception du « Guide d’application « et des « Tableaux de passage ».

Plan comptable bancaire de l’UMOA

La publication de ce document, en août 1994, relève de l’obligation pour la Banque Centrale de définir les dispositions comptables applicables aux banques et établissements financiers de l’UMOA, de la volonté de normaliser les méthodes et pratiques en matière de comptabilité bancaire, de la nécessité de mieux prendre en compte les besoins de gestion et de contrôle internes des établissements de crédit, ainsi que les impératifs d’information des autorités monétaires, des structures de surveillance bancaire et des utilisateurs d’informations comptables et financières.

Le « Plan comptable bancaire de l’UMOA » est publié en trois volumes portant respectivement sur le “Cadre réglementaire général”, les “Documents de synthèse”, la “Transmission des documents de synthèse”. Il est complété par le “Recueil des instructions relatives à la comptabilisation et à l’évaluation des opérations bancaires”.

Histoire de l’Union Monétaire Ouest Africaine

Paru en l’an 2000 en trois tomes, cet ouvrage a pour ambition d’éclairer le lecteur sur la construction du système monétaire des pays formant l’UMOA, de l’époque coloniale à nos jours, en mettant en évidence les logiques doctrinales et institutionnelles, qui sous-tendent toutes les évolutions, depuis les banques coloniales d’émission, les aménagements de la Zone franc, la mise en place de l’UMOA, les réformes successives jusqu’aux politiques appliquées pendant la crise des années 1980-1990. Des alternatives pour l’avenir sont également explorées, à partir de l’évaluation de cette expérience, et compte tenu de l’évolution de l’environnement internationale. Une version en anglais de l’ouvrage a été publiée en mars 2002.