Programme de stages de la BCEAO

Le Programme de stages de la BCEAO ouvre deux sessions par an.


Pour l’année 2016, les périodes sont les suivantes :
- Session 1 : février à avril 2016
- Session 2 : juillet à septembre 2016
Délai de dépôt : au plus tard le 31 janvier 2016


Pourquoi faire un stage à la BCEAO ?

Un stage à la BCEAO vous donne l’opportunité de participer, dans un environnement multiculturel, à une expérience professionnelle dans le domaine monétaire et financier, d’une institution de référence.
Le programme de stages de la BCEAO vise les objectifs suivants :

  • le renforcement des capacités des étudiants ressortissants de la zone UMOA, en particulier ceux appartenant à la sphère des administrations publiques ou privées à caractère statistique, économique, monétaire ou financier, dans les domaines spécifiques de compétences de la BCEAO ;
  • la contribution à l’efficacité de la politique de recrutement de la Banque Centrale, en lui permettant ainsi d’identifier de futurs collaborateurs auxquels elle apporte une formation pratique dans ses métiers, en situation de travail.

Critères d’éligibilité

Le candidat qui remplit les conditions cumulatives ci-après peut prétendre au bénéfice d’un stage à la BCEAO :

  • être ressortissant d’un Etat membre de l’UMOA ;
  • être âgé de dix-huit (18) ans au moins et de trente (30) ans révolus au plus, à l’exception des candidats post-doctorats pour lesquels la limite d’âge est fixée à trente-cinq (35) ans ;
  • être, à la date de la demande de stage, inscrit en second cycle ou en formation professionnelle dans un établissement partenaire pour l’obtention d’un diplôme de niveau Baccalauréat +4 au minimum. Dans ce cas, le candidat doit fournir une recommandation écrite de l’établissement fréquenté, attestant que l’intéressé est effectivement inscrit et poursuit des études supérieures ou, le cas échéant, que le stage est obligatoire pour l’obtention du diplôme en cours. Exceptionnellement, le candidat ayant déjà obtenu son diplôme peut prétendre au bénéfice d’un stage, à la stricte condition que la demande intervienne dans un délai maximum d’un (1) an à compter de la délivrance du diplôme ou de l’attestation d’études ;
  • présenter un projet de thème qui a un intérêt ou solliciter l’application, dans un cadre professionnel, des connaissances acquises par le candidat.

Conditions et modalités de stages

La BCEAO propose, dans les huit (8) pays (Bénin, Burkina, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo) où elle est représentée, des stages principalement dans les domaines suivants : la politique monétaire, les études économiques, les systèmes de paiement, la recherche, les activités bancaires et de microfinance, l’informatique, l’administration, les ressources humaines, les affaires juridiques, la gestion des archives, etc.
La Banque Centrale offre deux (2) types de stages :

  • « le stage d’études » qui consiste à encadrer un candidat pour ses travaux de fin d’études où il traitera un thème choisi par ses soins ou par la BCEAO ;
  • « le stage d’application » qui permet au futur stagiaire de se familiariser avec l’environnement professionnel de la BCEAO.

La durée des stages peut varier de trois (3) au minimum à six (6) mois au maximum.

Les demandes de stages peuvent être soumises à l’initiative des établissements d’enseignement supérieur partenaires ou des candidats eux-mêmes. Elles sont enregistrées en ligne. Compte tenu du volume important des demandes, seuls les dossiers complets seront examinés. Seuls les candidats dont la candidature aura été retenue seront contactés par les services de la Banque Centrale, environ un (1) mois avant le début du stage.
Les droits, devoirs et obligations des parties ainsi que les modalités de déroulement du stage seront précisés dans une convention de stage établie entre la BCEAO, le stagiaire et l’établissement partenaire, le cas échéant.
Le stagiaire effectue et prend en charge financièrement toute démarche administrative inhérente au démarrage de son stage, avant son départ et le cas échéant à son arrivée, lorsqu’il réside dans un autre pays (formalités de visa, frais de voyage, de séjour et d’hébergement).
Le Stagiaire souscrit, à sa charge, un contrat d’assistance couvrant notamment le rapatriement sanitaire et un contrat d’assurance individuelle maladie-maternité, invalidité et accidents, pendant la durée de son stage.
Les droits, devoirs et obligations des parties ainsi que les modalités de déroulement du stage, rappelés ci-dessous, seront précisés dans une convention de stage établie entre la BCEAO, le stagiaire et l’établissement partenaire, le cas échéant.

Avantages sociaux

Il est alloué une indemnité mensuelle à chaque stagiaire. Ce dernier a également accès aux services sociaux ci-après :

  • le centre médical de la Banque pour les consultations médicales sur place ;
  • le service de restauration d’entreprise aux tarifs applicables au personnel ;
  • les structures de sport et de loisirs ;
  • la bibliothèque.

NB : Pour tout renseignement complémentaire, adressez-nous un e-mail à l’adresse stages chez bceao.int.