Histoire du Franc CFA

Le franc CFA est la dénomination de la monnaie commune de 14 pays africains membres de la Zone franc. Il s’agit des Etats suivants :

  • le Bénin, le Burkina, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo, qui constituent l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), dont l’Institut d’émission est la BCEAO ;
  • le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale et le Tchad, qui constituent la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), dont l’Institut d’émission est la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC).

Historique

Le franc CFA est né le 26 décembre 1945, jour où la France ratifie les accords de Bretton Woods et procède à sa première déclaration de parité au Fonds monétaire internationale (FMI). Il signifie alors "franc des Colonies Françaises d’Afrique".
Il prendra par la suite la dénomination de "franc de la Communauté Financière Africaine" pour les Etats membres de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA), et "franc de la Coopération Financière en Afrique Centrale" pour les pays membres de l’Union Monétaire de l’Afrique Centrale (UMAC).

Parité FCFA
Création du FCFA 26 décembre 19451 FCFA = 1,70 FF
Dévaluation du franc Francais (FF) 17 octobre 19481 FCFA = 2,00 FF
Instauration du nouveau Franc Français 1er janvier 19601 FCFA = 0,02 FF
Dévaluation du FCFA 12 janvier 19941 FCFA = 0,01 FF
Arrimage du FCFA à l’euro 1er janvier 1999655,957 FCFA = 1 euro


Convertibilité

  • garantie en franc français par le Trésor Français
  • possible en devises à travers le marché des changes de Paris, avec le franc français comme étalon
  • liberté totale des transferts au sein de la Zone Franc
  • 2 août 1993 : suspension par la BCEAO du rachat des billets de son émission exportés hors du territoire des pays africains membres de la Zone franc.

  • 17 septembre 1993 : entrée en vigueur de la décision des Autorités de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) de suspendre le rachat des billets de leur émission exportés en Zone UMOA.

  • 20 décembre 1993 : suspension par la BCEAO du rachat des billets de son émission détenus en Zone UMAC.