Skip to main content

Allocution de Monsieur Tiémoko Meyliet KONE, Gouverneur de la BCEAO, à la cérémonie de signature de la Convention de partenariat avec la Confédération suisse dans le cadre de la mise en oeuvre de la Stratégie régionale d'inclusion financière dans l'UEMOA

Gouverneur Tiémoko Melyliet Koné

Son Excellence Madame l'Ambassadeur de Suisse au Sénégal ;

Monsieur le Vice-Gouverneur ;

Monsieur le Secrétaire Général de la BCEAO ;

Chers collaborateurs ;

Mesdames et Messieurs,

 

Madame l'Ambassadeur,

Je suis particulièrement heureux de vous accueillir au siège de la BCEAO et je me réjouis de la tenue de la présente cérémonie de signature de l'Accord de partenariat entre la Confédération Suisse et la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest pour la mise en œuvre de la Stratégie Régionale d'Inclusion Financière dans l'UEMOA.

Cet acte consacre en effet la volonté réaffirmée de la Confédération Suisse, de contribuer au bien-être des populations des pays de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine à travers l’inclusion financière.

Je salue à cet égard la qualité du dialogue entre la BCEAO et la Confédération.

Je remercie particulièrement l’équipe technique du Bureau de la Coopération suisse basé à Ouagadougou, pour sa disponibilité et son appui efficace à la concrétisation de nos échanges.

 

Excellence Madame l'Ambassadeur,

Mesdames et Messieurs,

Vous le savez, l'inclusion financière est aujourd'hui un défi au cœur des préoccupations des pouvoirs publics, notamment dans les pays en développement.

A ce titre, le Conseil des Ministres de l'UEMOA en a fait une priorité, en adoptant en juin 2016, le document cadre de politique et de Stratégie Régionale d'Inclusion Financière, afin de promouvoir l'émergence d'une population financièrement éduquée, et qui accède à une gamme de produits et services financiers diversifiés, adaptés à leurs besoins, et à des coûts abordables.

La réalisation de cet objectif est rendue difficile, par le faible niveau d'alphabétisation et d'éducation financière de nos populations.


Voilà pourquoi la stratégie régionale comporte des actions spécifiques, pour assurer une utilisation judicieuse et optimale des services financiers, grâce à une meilleure connaissance des populations. Ainsi, les principales actions prévues dans le cadre de notre partenariat concernent pour une partie le renforcement de l'éducation financière et la protection des consommateurs, et pour l'autre partie, la mise en place d'un cadre fiscal et des politiques favorables à l’inclusion financière.

 

Excellence Madame l'Ambassadeur,

Mesdames et Messieurs,

Je demeure convaincu que cet Accord contribuera à inscrire résolument notre coopération dans une nouvelle dynamique, plus porteuse d’actions susceptibles de hisser davantage notre partenariat au niveau de nos ambitions, en contribuant fortement au bien-être des populations de l'Union.

Je vous renouvelle mes remerciements pour la qualité de notre collaboration, je vous assure de l'engagement de la Banque Centrale à ne ménager aucun effort pour la mise en œuvre efficace de ce partenariat.

Nous pourrons ainsi contribuer à une croissance inclusive, au service du développement économique et social des pays de l'Union.

 

Je vous remercie.

faq