Skip to main content

Allocution de Monsieur Tiémoko Meyliet Koné, Gouverneur de la BCEAO, à la cérémonie officielle d'ouverture du bureau régional de l'Alliance pour l'Inclusion Financière (AFI)

Gouverneur Tiémoko Melyliet Koné

Monsieur le Ministre de l'Economie et des Finances de la République de Côte d'Ivoire,

Monsieur le Directeur Exécutif de l'Alliance pour l'Inclusion Financière (AFI),

Monsieur le Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée, Président de l'Initiative Africaine sur les Politiques d'Inclusion Financière (AFPI),

Mesdames et Messieurs les Gouverneurs et Vice-Gouverneurs des banques centrales, membres de l'Alliance pour l'Inclusion Financière,

Mesdames et Messieurs les Chefs de délégation,

Chers invités, Mesdames, Messieurs,

C'est avec un grand plaisir que je prends part à la présente cérémonie solennelle, qui marque l'ouverture officielle, à Abidjan, du Bureau régional de l'Alliance pour l'Inclusion Financière pour l'Afrique et le Moyen-Orient.

Je voudrais réitérer ici mes remerciements aux dirigeants de l'AFI pour la décision stratégique d'ouvrir des bureaux régionaux dans les différentes régions du monde. Cette mesure permet à l'Alliance de se rapprocher davantage de ses membres, de renforcer ses capacités d'intervention et de donner une nouvelle impulsion aux politiques d'inclusion financière mises en œuvre dans les pays concernés. Elle encourage également une plus grande collaboration entre les acteurs du réseau, qui partagent des préoccupations similaires en matière d'inclusion financière. Elle renforce enfin la coopération Sud-Sud dans ce domaine.

Mesdames, Messieurs,

Pour l'Afrique et le Moyen Orient, le choix du Comité de Sélection mis en place par l'AFI, a porté sur la ville d'Abidjan. Lors de la cinquième Table ronde des Leaders de l'Initiative Africaine sur les Politiques d'Inclusion Financière qui s'est tenue en mai 2017 à Maputo, au Mozambique, la décision du Comité de sélection a été notifiée à l'ensemble des membres de l'AFPI.

Depuis cette date, les équipes du Ministère de l'Economie et des Finances de la République de Côte d'Ivoire, de la BCEAO et de l'AFI, n'ont ménagé aucun effort pour que la représentation régionale à Abidjan soit aujourd’hui opérationnelle.

Je voudrais les féliciter pour le travail abattu.

Mesdames, Messieurs,

Le Bureau Régional de l'AFI, dont nous procédons aujourd’hui à l'ouverture officielle, s'installe dans un pays membre de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Cette région a démontré son dynamisme et son engagement en faveur de la promotion de l'inclusion financière. Les indicateurs en la matière sont en progression dans l'UEMOA depuis 2010. A titre d'exemples,

le nombre total de guichets d'accès aux services financiers a progressé de 8 754 à 246 024, soit une hausse de près de 3000% entre 2010 et 2017 ;

le nombre total de particuliers titulaires de comptes ouverts dans les livres de toutes les institutions financières de l'UEMOA est passé de 13,8 millions en 2010 à 55,8 millions en 2017, soit une progression de plus de 300% ;

le taux d'inclusion financière est passé de 22,2% en 2010 à 55,0% en 2017.

Mesdames, Messieurs,

Au-delà de son ancrage géographique, le Bureau régional de l'AFI en Côte d'Ivoire a pour vocation de définir et de mettre en œuvre des politiques et stratégies spécifiques, susceptibles de faire avancer l'agenda de l'inclusion financière en Afrique et au Moyen-Orient. Le Bureau contribuera ainsi à la promotion, au développement et au suivi des progrès en matière d'inclusion financière dans ces régions.

Cette cérémonie d'inauguration qui marque le démarrage officiel des travaux du Bureau, arrive d'ailleurs à point nommé. Elle intervient à un moment où les pays de notre Union ont entamé, ou pour certains, finalisé le processus d'élaboration de leur stratégie nationale d'inclusion financière, sous la houlette de la stratégie régionale déclinée par la BCEAO. Des initiatives similaires sont constatées dans plusieurs autres pays d'Afrique et du Moyen-Orient.

Je reste donc convaincu que l'ouverture de cette représentation permettra de faciliter, au plan local, la mise en œuvre des actions de l'Initiative Africaine sur les Politiques d'Inclusion Financière.

Je puis vous assurer que la BCEAO, pour sa part, examinera avec la plus grande bienveillance tout appui que le bureau régional sollicitera de sa part, dans le cadre de l'exécution de sa mission. En effet, la BCEAO s'est engagée aux côtés du Ministère de l'Economie et des Finances de la République de Côte d'Ivoire, pour que cette mission soit un succès.

Je ne saurai terminer mon propos sans renouveler ma profonde gratitude aux plus hautes Autorités de la République de Côte d'Ivoire qui ont accepté d'accueillir le Bureau régional ici à Abidjan.

Je les remercie pour toutes les facilités qui ont été accordée afin que, dans les plus brefs délais, le démarrage des activités du Bureau soit effectif.

Je souhaite donc un plein succès au Bureau régional et formule le vœu que ses actions participent à l'approfondissement de l'inclusion financière ainsi qu'au rayonnement de l'AFI en Afrique et dans le monde.

Je vous remercie de votre aimable attention.