Skip to main content

Allocution du professeur AMOUSSOUGA GERO - Cérémonie de lancement de l’édition 2014 du Prix Abdoulaye FADIGA

Monsieur le Gouverneur,
Messieurs les Vice-Gouverneurs,
Madame le Secrétaire Général de la BCEAO,
Madame le Secrétaire Général Adjoint de la BCEAO,
Messieurs les Conseillers du Gouverneur,
Madame et Messieurs les Directeurs Généraux,
Messieurs les Directeurs Nationaux de la BCEAO,
Messieurs les Directeurs des Services Centraux, 
[Mesdames et] Messieurs les Recteurs et Présidents des Universités des Etats membres de l’UEMOA,
[Mesdames et] Messieurs les Doyens de Faculté,
[Mesdames et] Messieurs les Directeurs des Centres de recherche,
Chers collègues Professeurs, 
Honorables invités,
Mesdames et Messieurs,

En ma qualité de Président du Comité de Lecture du Prix Abdoulaye FADIGA, je voudrais, au nom de la communauté universitaire de l’UEMOA, exprimer toute notre gratitude à la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest pour l’opportunité qui nous est offerte de nous exprimer à la cérémonie officielle de lancement de l’édition 2014 du Prix Abdoulaye FADIGA pour la promotion de la recherche économique dans notre espace.

Le lancement de cette manifestation, qui en est à sa quatrième édition, traduit la volonté constante des autorités de la BCEAO, de soutenir et valoriser la recherche économique dans l’Union.
Le Prix Abdoulaye FADIGA, faut-il le rappeler, vise à contribuer à la promotion de la recherche scientifique sur l’ensemble des questions d’ordre économique, monétaire et financier qui concernent les Etats membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine. A cet égard, il a progressivement pris une importance particulière pour le monde universitaire.

Il me plaît également de rappeler que les universitaires sont au cœur du processus de sélection des Lauréats du « Prix Abdoulaye FADIGA ». En effet, le Comité de Lecture du Prix Abdoulaye FADIGA que j’ai l’honneur de présider, a pour rôle d’examiner la valeur scientifique des articles qui lui sont soumis suivant quatre critères clés, à savoir la pertinence de la problématique, la qualité de la revue de la littérature, la robustesse de la méthodologie et l’analyse des résultats. Il est composé d’éminents universitaires dont les qualités et rigueurs scientifiques sont internationalement reconnus.

La présence des universitaires et chercheurs à la présente cérémonie illustre bien le renforcement des relations entre la Banque Centrale et le monde universitaire.

Mesdames et Messieurs,

Mis face aux défis, les chercheurs de l’Union nous ont toujours prouvé leur talent, comme en témoigne les articles de qualité qu’ils ont produits lors des précédentes éditions du Prix.

Au delà de la promotion de la recherche, le prix Abdoulaye FADIGA met en évidence l’importance de la recherche dans le processus de réflexion et de décision des Autorités de nos Etats dans les domaines économique, monétaire et financier. Ainsi, les résultats des travaux de recherche permettent-ils d’éclairer la BCEAO sur des questions majeures qui concernent la structure de nos économies, mais également la conduite de la politique monétaire.

Le Prix Abdoulaye FADIGA offre donc un cadre de communion entre la Banque Centrale et les chercheurs qui peuvent ainsi apporter une contribution à la mise en œuvre d’une politique monétaire efficace et à l’amélioration du bien-être des populations de l’Union.

Nous sommes aussi heureux que notre perception de l’importance de la recherche, sous toutes ses formes, soit partagée par les Autorités de la Banque Centrale.

Nous les invitons à poursuivre cette initiative pour le renforcement de la recherche économique, consacrée aux questions d’importance pour nos pays.

Mesdames et Messieurs,

Depuis 2008, date de la première édition, le prix Abdoulaye FADIGA n’a cessé d’avoir un rayonnement international dans les milieux académiques et dans le monde de la recherche. 
A cet égard, notre souhait est de voir d’autres institutions sous- régionales, régionales et internationales emboîter le pas à la BCEAO afin de promouvoir et soutenir la recherche et l’enseignement supérieur dans nos pays.

Mesdames et Messieurs,

Je suis confiant que nos jeunes collègues, enseignants et chercheurs, ainsi que les étudiants-chercheurs, ressortissants des pays de l’Union, comme par le passé, seront nombreux à soumettre des articles dans le cadre de cette nouvelle édition du « Prix Abdoulaye FADIGA ». 
J’invite également les Directeurs d’écoles doctorales, les Doyens des Facultés des Sciences Economiques et de Gestion, ainsi que les Directeurs des Centres de recherche à exhorter tous les candidats potentiels de leurs structures respectives à postuler au Prix.

Je ne saurais clore mon intervention sans réitérer mes remerciements aux Autorités de la Banque Centrale pour l’opportunité qu’elles donnent aux jeunes universitaires ressortissants des Etats membres de l’UEMOA de s’intéresser davantage aux problèmes économiques, monétaires et financiers auxquels nos pays sont confrontés.
Je souhaite plein succès à cette quatrième édition du « Prix Abdoulaye FADIGA ».

Je vous remercie de votre aimable attention.

Prix abdoulaye fadiga

 

 

Edition 2018 prix abdoulaye fadiga

 

 

faq