Réunion ordinaire du Conseil d’administration de la BCEAO - Bissau le 29 mars 2010

Le Conseil d’Administration de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest s’est réuni, le 29 mars 2010, dans les locaux de l’Agence Principale de la BCEAO, à Bissau, en République de Guinée-Bissau sous la présidence de Monsieur Philippe-Henri DACOURY-TABLEY, Gouverneur de la Banque Centrale, son Président statutaire.

Le Conseil a examiné la situation économique, financière et monétaire de l’Union Monétaire Ouest Africaine et a relevé avec satisfaction l’absence de tensions inflationnistes dans la zone.
Les Administrateurs ont, en revanche, noté un ralentissement de l’activité économique en 2009, avec un taux de croissance de 2,9%, en deçà des prévisions initiales de 4,7%.

Ce résultat est en partie imputable à l’impact de la crise financière et économique internationale. Les Administrateurs ont exhorté les Etats membres à poursuivre la mise en œuvre des mesures de relance,
afin de tirer un meilleur profit de la reprise amorcée de l’activité économique au plan international.

Le Conseil a été tenu informé des résultats de l’action monétaire au titre de l’année 2009, qui laissent apparaître une consolidation des avoirs extérieurs et un taux d’inflation inférieur, en moyenne annuelle, à 2,0%.

Les Administrateurs se sont félicités de l’orientation imprimée par la Banque Centrale à la politique monétaire, en faveur de la croissance économique dans l’Union. Ils ont souligné l’importance pour le secteur bancaire, de répercuter davantage les impulsions de politique monétaire de la BCEAO, afin de favoriser un financement approprié des économies de l’Union, à un coût modéré.

Les Administrateurs ont été informés des mesures prises par la Banque Centrale, afin que l’ensemble des titulaires de comptes dans ses livres, puissent se conformer aux dispositions requises en matière de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme, notamment dans le cadre de l’exécution de leurs paiements transfrontaliers.

Le Conseil d’Administration a examiné les orientations proposées pour la mise en place d’un Comité de Stabilité Financière dans l’UMOA (CSF-UMOA).

A cet égard, il a émis un avis favorable sur les propositions relatives aux missions, à la composition et à l’ancrage institutionnel du CSF-UMOA et a recommandé au Conseil des Ministres d’autoriser sa création.

Les Administrateurs ont pris acte de l’état de mise en œuvre des décisions prises par le Conseil des Ministres extraordinaire du 20 novembre 2009 notamment celles relatives à l’organisation d’une opération de titrisation des créances publiques et à la création d’un comité régional pour l’amélioration du fonctionnement du marché de la dette publique.

Les Administrateurs se sont félicités de l’entrée en vigueur, le 1er avril 2010, de la Réforme Institutionnelle de l’UMOA et de la BCEAO, après la ratification des textes de base par l’ensemble des Etats membres.

Ils ont relevé que cette importante réforme permet de doter la Banque Centrale des moyens nécessaires à une conduite efficace de la politique monétaire dans l’UMOA.

Les membres du Conseil d’Administration tiennent à exprimer, aux Autorités et au peuple bissau-guinéens, leurs remerciements pour l’accueil chaleureux et fraternel qui leur a été réservé durant leur séjour.

Fait à Bissau, le 29 mars 2010

Le Président du Conseil d’Administration de la BCEAO

Philippe-Henri DACOURY-TABLEY