Rapport annuel 2008 de la BCEAO

La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), dont le quarante-sixième exercice est ici retracé, est l’Institut d’émission des Etats membres de l’UMOA, chargé notamment d’assurer la gestion de leur monnaie
commune, le Franc de la Communauté Financière Africaine (FCFA), de leurs réserves de change et de mettre en oeuvre la politique monétaire commune.


LES TEMPS FORTS DE LA BCEAO EN 2008

L’exercice écoulé a été marqué, pour la BCEAO, par les évènements ci-après.

AU PLAN DE LA GESTION DE LA BCEAO

Prise de fonction du nouveau Gouverneur de la BCEAO

Au cours de la session extraordinaire du Conseil des Ministres de l’Union, tenue le 8 février 2008, au Siège de l’Institut d’émission à Dakar, a eu lieu la prise de fonction officielle de Monsieur Philippe-Henri DACOURY-TABLEY, en qualité de Gouverneur de la BCEAO. A l’issue de cette session, le nouveau Gouverneur a été présenté officiellement au Chef de l’Etat sénégalais, son Excellence Maître Abdoulaye WADE. Le Gouverneur a ensuite participé à la réunion de passation de charges avec les Directeurs des Services Centraux de la BCEAO et à la réunion extraordinaire du Comité Exécutif de la Banque Centrale.

Mise en place du Comité d’Organisation et Méthodes de la BCEAO

Dans le cadre de la mise en place des dispositifs devant contribuer à la modernisation de la Banque Centrale, le Gouverneur de la BCEAO a procédé, le 17 mars 2008, à l’installation du Comité d’Organisation et Méthodes de la BCEAO, présidé par le Conseiller Spécial du Gouverneur, Monsieur Ousmane OUEDRAOGO. Il avait pour mission essentielle de faire une analyse critique et approfondie, en relation avec les Services concernés, des procédures et méthodes de travail de la Banque, afin de proposer au Gouverneur des mesures relatives notamment à une économie budgétaire et à la réduction du train de vie de la Banque, à une meilleure rationalisation des activités des Agences et une meilleure articulation de leurs activités avec celles des Directions des Services Centraux, ainsi qu’à une efficacité et une sécurité accrues du traitement des opérations.
Au terme de trois mois de travaux, le Comité a remis son rapport au Gouverneur de la BCEAO, au cours d’une cérémonie officielle organisée le 16 juin 2008 au Siège.