Les déterminants de la croissance à long terme dans les pays de l’UEMOA, Kossi TENOU

Résumé
La présente étude a pour objet d’apprécier, au plan empirique, les déterminants de la croissance réelle par tête à long terme dans les pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine.
Au plan méthodologique, l’estimation a été basée sur des données de panel. Pour ce faire, il a été retenu une subdivision en sous périodes de cinq ans de la période 1971-1995. Le modèle a été estimé par la méthode des moindres carrés généralisés, communément utilisée dans les analyses tranversales. Par conséquent, les résultats obtenus expriment des effets moyens.
De manière générale, les résultats montrent que les variables influençant la croissance per capita dans les pays de l’UEMOA sont, par ordre d’importance décroissante, le capital humain, la croissance de la population, le taux d’investissement, la croissance des exportations et le taux de consommation publique. Le taux d’inflation n’est pas apparu significatif dans le modèle, ce qui peut être le signe que le seuil à partir duquel il exerce un impact négatif sur le taux de croissance n’a pas été atteint dans les pays de l’Union. Par ailleurs, les tests effectués ont rejeté les hypothèses de convergence.
Ces résultats font ressortir la nécessité de renforcer les politiques visant à améliorer le capital humain, à controler le croît démographique, à créer un environnement stable pour les investissements, à promouvoir les exportations, à réduire les distorsions dans l’économie et à stabiliser les prix à des niveaux faibles, dans la perspective d’une accélération de la croissance.