Conférence Régionale de Haut Niveau sur l’Inclusion Financière


Date de début : 20 septembre 2016
Date de fin : 20 septembre 2016


Finance pour Tous : Promouvoir l'Inclusion Financière en Afrique de l'Ouest


La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), organise, en collaboration avec le Fonds Monétaire International (FMI), une conférence régionale sur l’inclusion financière, le 20 septembre 2016, à Dakar. Le thème principal de cette réunion est intitulé « Finance pour tous : promouvoir l’inclusion financière en Afrique de l’Ouest ».
Participeront à cette conférence, des décideurs chargés de l’élaboration et de la mise en œuvre des politiques économiques, à savoir les Ministres chargés des finances et les Gouverneurs de banques centrales des pays membres de la CEDEAO.
Seront également présents, des opérateurs du secteur privé, des organisations non gouvernementales (ONG) et des acteurs de la société civile.

Une importante délégation du Fonds Monétaire International (FMI), conduite par son Directeur Général Adjoint, Monsieur Mitsuhiro FURUSAWA, prendra part à la rencontre.
La cérémonie d’ouverture sera présidée par Monsieur Amadou BA, Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan de la République du Sénégal, Président du Conseil des Ministres de l’UEMOA.
Compte tenu de l’importance de l’inclusion financière dans le processus de développement et de son rôle de plus en plus reconnu en matière de lutte contre la pauvreté, l’objectif principal de cette rencontre, est d’offrir une plateforme pour échanger sur les enjeux et défis suscités par ce concept, en particulier les meilleures stratégies pour élargir l’accès des populations de la CEDEAO aux services financiers.
Les travaux se dérouleront en quatre (4) sessions thématiques avec des sous-thèmes et un panel de clôture qui sera suivi d’une conférence de presse.

Session 1 : Inclusion financière, croissance et réduction de la pauvreté : une vue d’ensemble
Une proportion importante de la population dans les pays africains vivrait en deçà du seuil de pauvreté, en dépit de la progression de la croissance enregistrée dans cette région du monde au cours de ces dernières années. L’une des raisons évoquées serait le déficit d’accès aux services financiers. Cette session offrira l’occasion de faire le point de la situation actuelle de l’inclusion financière dans les pays de la CEDEAO, du lien existant entre ce concept, la réduction de la pauvreté et le développement de la croissance ainsi que des stratégies mises en œuvre pour sa promotion, notamment dans l’UEMOA.
Sous-thème 1 : The Nexus of Financial inclusion, Poverty Reduction and Growth

  • Présentateur : Madame Margaret J.MILLER, Groupe Banque Mondiale

Sous-thème 2 : Inclusion financière dans l’UEMOA : état des lieux et stratégie de promotion
Présentateurs :

  • Monsieur Ousmane SAMBA MAMADOU, Directeur Général de la Stabilité et de l’Inclusion Financière (BCEAO)
  • Monsieur Mathieu SOGLONOU, UNCDF, Dakar

Session 2 : Promotion de l’inclusion financière : politiques et pratiques
Cette séance portera sur les expériences internationales et régionales enregistrées en matière de politiques de promotion de l’inclusion financière, notamment sur celles de pays qui ont été couronnées de réussite. Du succès du développement des services financiers via la téléphonie mobile « M-PESA » au Kenya aux potentialités de la finance islamique, les discussions porteront essentiellement sur les enseignements à retenir. Les échanges aborderont également les écueils liés à l’élargissement de l’accès aux services financiers. Ces échanges seront complétés par le rôle, les stratégies et les actions des autres banques centrales et gouvernements dans la promotion de ce concept.
Développement Financier, Inclusion Financière et Croissance en Afrique
Financial Development, Financial Inclusion and Growth in Africa
Présentateur :

  • Monsieur Roger NORD, Directeur Adjoint Département Afrique, FMI

Améliorer le financement des PME en Afrique : le rôle des établissements nonbancaires
Enhancing SME Financing in Africa : The Role of NonBanks
Présentateur

  • Monsieur Amadou SY, Senior Fellow et Directeur de l’Africa Growth Initiative à Brookings Institution

Les potentialités de la Finance Islamique
Présentateur :

  • Monsieur Malick DIOP, Vice-Président de l’APSFD Sénégal, Directeur Général de l’UM-PAMECAS

Session 3 : Banques, Microfinance, et finance numérique : potentialités et défis de la supervision
Cette session aura pour objet de passer en revue le rôle des banques, des institutions de microfinance (IMF) et de la finance numérique dans le développement de l’inclusion financière ainsi que les enjeux et défis liés à leur supervision. Ainsi, un accent particulier sera accordé aux réformes à mettre en place pour, d’une part, accroître la résilience du secteur financier et, d’autre part, promouvoir un meilleur financement des PME/PMI et des microentreprises par les établissements de crédit et les IMF. De même, l’expansion fulgurante des services financiers numériques, notamment avec les initiatives menées sur le continent seront évoquées. Le cas des pays de l’UEMOA où une évolution remarquable a été relevée au cours de ces dernières années, à travers les entreprises de téléphonie fournissant des services financiers aux populations fera l’objet de discussions. De ces débats découlera toute la problématique de la supervision de ces innovations financières.

Session 4 : Leçons et perspectives pour la CEDEAO
De multiples initiatives ont été entreprises à l’échelle internationale en faveur de l’inclusion financière. Elles incluent les partenariats entre les Autorités publiques, les banques centrales ainsi que des institutions publiques et privées du secteur financier pour réussir le défi de garantir un accès équitable aux services financiers pour toutes les couches sociales. Cette session sera le lieu de faire le point sur les actions menées, les stratégies nationales et régionales en matière d’inclusion financière pour l’Afrique de l’Ouest. Les discussions permettront d’identifier les leçons à tirer des expériences pour la CEDEAO ainsi que les perspectives, afin de s’assurer que les stratégies mises en place atteignent les bonnes cibles et contribuent à une croissance durable et inclusive.