Communiqué de presse relative à la signature d’un protocole d’accord de coopération entre la BCEAO et la Société Financière Internationale

La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et la Société Financière Internationale (IFC), membre du Groupe de la Banque mondiale, représentées respectivement par Madame Fatimatou Zahra DIOP, Secrétaire Générale et Madame Yolande DUHEM, Directrice Régionale pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, ont procédé à la signature d’un Protocole d’Accord de coopération, le jeudi 12 septembre 2013, dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar, en République du Sénégal.


Le Protocole d’Accord a pour objet de définir le cadre de partenariat et de fixer les principes directeurs ainsi que les modalités de la collaboration entre la BCEAO et IFC, pour la promotion de Bureaux d’Information sur le Crédit ou « Credit Bureau » dans les Etats membres de l’UMOA.

La promotion de Bureaux d’Information sur le Crédit participe des actions d’amélioration du climat des affaires dans les Etats membres de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA), qui figurent parmi les axes prioritaires de leurs politiques économiques.

En effet, dans l’édition 2013 du rapport « DOING BUSINESS », publié annuellement par le Groupe de la Banque Mondiale, les Etats membres de l’Union sont classés parmi les économies les moins performantes en matière de facilité d’obtention de crédit.

Cette situation reflète notamment l’asymétrie d’information entre les prêteurs et les emprunteurs.
L’avènement des Bureaux d’Information sur le Crédit devrait permettre d’atténuer sensiblement cette insuffisance.

A travers ce Protocole d’Accord, IFC fournira les informations et les conseils nécessaires à la promotion de Bureaux d’Information sur le Crédit dans les huit (8) Etats membres de l’UMOA.

En particulier, l’appui d’IFC au projet de promotion de Bureaux d’Information sur le Crédit dans l’UMOA concerne les domaines ci-après :

  • la revue du cadre légal existant régissant le partage d’informations financières dans la zone UMOA ;
  • la révision du cadre légal en vigueur et l’assistance dans l’élaboration d’une loi spécifique ;
  • la mise à disposition de la BCEAO d’experts internationaux spécialisés dans les Bureaux d’Information sur le Crédit ;
  • l’organisation de missions d’études au profit de la BCEAO dans des pays disposant de Bureaux d’Information sur le Crédit privés considérés comme conformes aux meilleures pratiques internationales ;
  • l’organisation d’une campagne d’information et de sensibilisation des acteurs dans les Etats membres de l’UMOA sur l’importance des Bureaux d’Information sur le Crédit ;
  • la préparation de l’appel d’offres, la présélection et la sélection des Bureaux d’Information sur le Crédit devant opérer dans l’Union ; la promotion des Bureaux d’Information sur le Crédit dans la zone UMOA ;
  • les premières phases de déploiement des systèmes des Bureaux d’Information sur le Crédit ;
  • le financement du programme d’assistance technique des Bureaux d’Information sur le Crédit.


Les deux Institutions se sont félicitées des relations excellentes que IFC entretient depuis plusieurs décennies avec les Etats membres de l’UMOA. Elles ont souligné leur volonté commune d’œuvrer au renforcement de ces relations en vue d’améliorer significativement le financement des économies de l’Union.


Fait à Dakar, le 12 septembre 2013.

La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest