Communiqué de presse de la réunion ordinaire du Conseil des Ministres de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA) tenue à Bamako, le 19 décembre 2013

Le Conseil des Ministres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) s’est réuni en session ordinaire, le jeudi 19 décembre 2013, dans les locaux de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) à Bamako, en République du Mali, sous la présidence de Madame BOUARE Fily SISSOKO, Ministre de l’Economie et des Finances de la République du Mali, son Président en exercice.


Le Conseil des Ministres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) s’est réuni en session ordinaire, le jeudi 19 décembre 2013, dans les locaux de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) à Bamako, en République du Mali, sous la présidence de Madame BOUARE Fily SISSOKO, Ministre de l’Economie et des Finances de la République du Mali, son Président en exercice.
Ont également pris part à ces travaux, Monsieur Cheikhe Hadjibou SOUMARE, Président de la Commission de l’UEMOA, Monsieur Tiémoko Meyliet KONE, Gouverneur de la BCEAO, Monsieur Christian ADOVELANDE, Président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et Monsieur Jeremias António da CRUZ PEREIRA, Président du Conseil Régional de l’Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF).

Au titre de la BCEAO, examinant la situation économique et monétaire récente, les Ministres se sont félicités des performances de l’Union en matière de croissance économique et d’inflation. Selon les dernières estimations, le Produit Intérieur Brut de l’Union est attendu en hausse de 6,0% en 2013, confirmant la dynamique de croissance élevée dans laquelle les Etats membres sont engagés depuis 2012 dans la perspective d’une réduction durable de la pauvreté. Quant à l’inflation, elle ressortirait en moyenne à 1,6% en 2013 contre 2,4% en 2012. Les résultats satisfaisants de la campagne agricole ont conforté la décélération des prix à la consommation amorcée au début de l’année 2013.


S’agissant des perspectives pour 2014, le Conseil a noté que l’amélioration progressive de l’activité à l’échelle mondiale, en particulier dans les économies avancées, crée des conditions plus favorables à une consolidation des performances macroéconomiques de l’Union. En effet, les projections tablent sur une progression du Produit Intérieur Brut de l’Union en volume de 7,0% en 2014. L’inflation demeurerait globalement modérée eu égard à l’incidence positive attendue de l’accroissement de l’offre de produits alimentaires et aux faibles pressions liées à l’inflation importée.
Les Ministres ont cependant exhorté les Etats membres à poursuivre les efforts d’accroissement des investissements dans les infrastructures de base et les secteurs sociaux afin d’atteindre les objectifs de croissance visés à court et moyen terme. A cet égard, le Conseil a salué les initiatives prises par la Banque Centrale en vue d’améliorer les conditions de mobilisation d’importantes ressources à long terme sur le marché financier régional aux fins de la réalisation des investissements requis.

En application des dispositions de l’article 11 du Traité de l’Union Monétaire Ouest Africaine, le Conseil a désigné le Ministre chargé des Finances de la République du Niger comme Président du Conseil des Ministres pour la période 2014-2015 et exprimé ses remerciements au Ministre des Finances de la République du Mali pour le travail accompli à la tête du Conseil durant son mandat qui s’achève.


Au titre de la Commission Bancaire de l’UMOA, le Conseil des Ministres a pris connaissance des conclusions des travaux de la quatre-vingt quatorzième (94ème) session de la Commission Bancaire de l’UMOA, tenue le 13 décembre à Dakar.

Au titre du Conseil Régional, le Conseil des Ministres a examiné et approuvé le budget de l’exercice 2014.
Par ailleurs, le nouveau Secrétaire Général du Conseil Régional de l’Epargne Publique et des Marchés Financiers a été présenté aux membres du Conseil des Ministres suite à sa nomination et sa prise de fonction, le 4 novembre 2013 pour un mandat de 5 ans. Le Conseil des Ministres a félicité Monsieur Mory SOUMAHORO pour sa nomination au poste de Secrétaire Général du Conseil Régional de l’Epargne Publique et des Marchés Financiers de l’UMOA et lui a souhaité plein succès dans l’exercice de ses fonctions.

Le Conseil a, en outre, pris connaissance de l’évolution des activités du marché financier régional de 1998 au 31 octobre 2013 et au cours du troisième trimestre 2013. Le Conseil des Ministres a également pris connaissance du rapport annuel du Conseil Régional de l’Epargne Publique et des Marchés Financiers au titre de l’année 2012.

Au titre de la BOAD, le Conseil a approuvé la proposition de renforcement en ressources et les Perspectives Financières Actualisées 2013-2017 de l’Institution. Les Ministres ont pris connaissance des différents dossiers concernant notamment le projet de budget programme 2014-2016, l’état de recouvrement des créances sur prêts de la BOAD au 30 novembre 2013, la situation des ressources du Fonds de bonification de la BOAD, l’état d’avancement de la mise en œuvre opérationnelle du Schéma Directeur Informatique de la BOAD, la poursuite du projet de notation de la BOAD et le relevé des décisions de la quatre-vingt et onzième (91ème) réunion du Conseil d’Administration de la BOAD, tenue à Bamako le 17 décembre 2013.


Au titre de la Commission de l’UEMOA, le Conseil a noté qu’en dépit des efforts déployés en matière de convergence nominale, les performances ont été mitigées, empêchant ainsi la réalisation de la masse critique nécessaire à l’entrée en phase de stabilité après l’horizon 2013. 

Le Conseil a invité la Commission à finaliser la réflexion en cours sur le renforcement du dispositif institutionnel de la surveillance multilatérale et à soumettre à court terme à son examen, les nouvelles propositions retenues avec les Etats membres.


Au terme de l’examen des programmes pluriannuels de convergence, de stabilité, de croissance et de solidarité au titre de la période 2014-2018, le Conseil a adopté les projets de décisions y relatives.
Le Conseil a adopté le projet de décision portant modalités de mise en œuvre de la revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires. L’application de cette décision permettra un suivi régulier, une accélération de la mise en œuvre des textes communautaires et une plus grande implication politique au niveau des Etats membres.


Les Ministres, très sensibles à l’accueil chaleureux et fraternel qui leur a été réservé durant leur séjour à Bamako, expriment à son Excellence, Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République du Mali, au Gouvernement ainsi qu’au peuple maliens, leur sincère et profonde gratitude.

Fait à Bamako, le 19 décembre 2013
Le Président du Conseil des Ministres

BOUARE Fily SISSOKO