Communiqué de presse de la signature d’un protocole d’accord entre la BCEAO et la BID

Le Gouverneur de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), Monsieur Tiémoko Meyliet KONE et le Président de la Banque Islamique de Développement (BID), Docteur Ahmad Mohamed Ali, ont procédé à la signature d’un Protocole d’Accord, le vendredi 7 septembre 2012, dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar, en République du Sénégal.

Le Protocole d’Accord a pour objet de définir le cadre de partenariat et de fixer les principes directeurs ainsi que les modalités de la collaboration entre la BCEAO et la BID, pour la promotion et le développement de l’industrie de la finance islamique dans les Etats membres de l’UEMOA.

En effet, tenant compte de la forte croissance de la finance islamique dans le monde, la BCEAO s’est fixée pour objectif d’améliorer le cadre existant, de façon à renforcer le développement de ce secteur dans l’UEMOA, en complément au système financier conventionnel. Le programme envisagé ambitionne également d’offrir aux Etats membres et aux opérateurs économiques de l’Union, des sources alternatives de financement et de mobilisation de capitaux.

A travers ce Protocole d’Accord, la BID facilitera la coopération et les échanges entre la BCEAO et les institutions chargées de développer les standards de l’industrie de la finance islamique. La BID apportera également son appui à la Banque Centrale, notamment dans la conduite des réformes pour le développement de la finance islamique dans l’UEMOA.

Les deux Institutions se sont félicitées des relations excellentes que la BID entretient depuis plusieurs décennies avec les Etats membres de l’Union. Elles ont souligné leur volonté commune d’œuvrer au renforcement de ces relations dans le secteur bancaire et financier, en vue de mettre en place les conditions d’une contribution accrue des institutions financières exerçant leurs activités selon les principes de la finance islamique, au financement des économies de l’UEMOA.

Fait à Dakar, le 7 septembre 2012

La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest