Avis d’Appel d’Offres pour la rénovation des installations des ascenseurs et monte-charges du Bâtiment R+12 de son Siège à Dakar.


Date de début : 27 janvier 2017
Date de fin : 10 mars 2017

Rénovation des installations des ascenseurs et monte-charges du Bâtiment R+12 du Siège à Dakar.


1. Maître d’Ouvrage
La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

2. Objet de l’Appel d’offres
La BCEAO lance le présent Avis d’Appel d’Offres pour sélectionner une entreprise qui sera chargée de la rénovation des installations des ascenseurs et monte-charges du Bâtiment R+12 de son Siège à Dakar.

3. Caractéristiques du projet
Les travaux envisagés sont en lot unique et concernent :

  • offre de base : la rénovation des installations des ascenseurs et du monte-charge du bâtiment ;
  • offre en variante : le remplacement des ascenseurs et du monte-charge du bâtiment R+12 ;
  • offre en option : la fourniture et l’installation d’un système de supervision, d’onduleurs pour l’alimentation électrique et d’un système de sonorisation ainsi que la proposition d’un contrat d’entretien.

4. Procédure
L’Appel d’Offres est ouvert aux entreprises installées dans les Etats membres de l’UMOA. Celles-ci peuvent s’associer entre elles ou avec toute autre entreprise. Dans ce dernier cas, l’entreprise installée dans l’UMOA sera le mandataire du groupement, qui devra obligatoirement joindre à son offre les contrats d’association.

5. Forme des Marchés
Le marché est attribué à prix global, forfaitaire et non révisable

6. Date limite de dépôt des offres
Les offres devront être déposées, sous pli fermé à l’adresse suivante :

DIRECTION DU PATRIMOINE
SIEGE DE LA BCEAO, BUREAU 410/T
AVENUE ABDOULAYE FADIGA
BP : 3108 Dakar SENEGAL
au plus tard le vendredi 10 mars 2017 à 16 heures T.U, date et heure de rigueur.


7. Validité des offres

La validité des offres devra être au minimum de six (6) mois à compter de la date de dépôt des soumissions.

8. Visite des lieux

Une visite obligatoire des lieux est prévue le vendredi 17 février 2017 à partir de 10 h (TU), pour permettre aux entreprises de mieux apprécier la consistance des travaux ainsi que les difficultés éventuelles de leur mise en œuvre.