Analyse comparée des évolutions du credit et de l’activité economique dans l’UEMOA, N’Guessan Berenger Abou

Cette étude se propose d’analyser les co-mouvements entre le crédit et l’activité économique dans l’UEMOA. Trois méthodes sont utilisées pour l’analyse des profils d’évolution du crédit et de l’activité réelle. Il s’agit de l’indice de synchronisation, proposé par Harding et Pagan (2002), de l’analyse des corrélations croisées entre les composantes cycliques et de
l’estimation d’une relation économétrique entre les deux cycles.


Il ressort des résultats qu’au niveau de l’Union, le système bancaire a un comportement procyclique vis-à-vis de l’activité réelle. Toutefois, ce comportement global masque quelques spécificités par pays. Au Bénin et au Burkina, le crédit est procyclique, mais son cycle est en retard d’une année sur celui du PIB. Au Mali, le cycle du crédit est en avance d’une année par rapport à celui de l’activité réelle. Pour la Côte d’Ivoire, le Niger et le Togo, le comportement procyclique du crédit est contemporain. Au Sénégal, le comportement des banques est différent en ce sens que leur offre de crédit est contra-cyclique.
Classification JEL : E32, E51.